Article

L’association CASO participe au développement économique du pays

Appuyée par l’ambassade de la République populaire de Chine au Burundi, l’association CASO 2005(Carrefour des Sous-Officiers intégrés en 2005), a solennellement ouvert un projet piscicultural, mardi le 14 aout 2018, au site RANDA-KIZINA en Commune Mpanda de la Province Bubanza.

Le CASO 2005 est une association composée par des sous-officiers volontaires intégrés dans le corps de  Force de Défense Nationale du Burundi (FDNB) à partir de 2005. Bien que l’association s’inscrive sur la liste des associations sans but lucratif, sa passion de participer à l’augmentation de la production économique nationale est évidente. Ladite association a procédé aux cérémonies de l’inauguration solennelle d’un étang  piscicultural auxquelles ont pris part les hautes  autorités entre autres le représentant du  Chef du Cabinet militaire à la présidence, l’ambassadeur de la République populaire de Chine, le représentant du Chef de la Force Nationale du Burundi (C/FDNB), ainsi que  le gouverneur de la province de Bubanza.

Dans son discours de circonstance, l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burundi Li Changlin a fait savoir que le projet piscicultural a été initié suite à l’expérimentation réussie de la culture du riz afin de réaliser une production alimentaire complémentaire. Il a indiqué que le souhait de son pays natal est d’aider les Burundais à maitriser les techniques nécessaires de la pisciculture moderne dans l’espoir de contribuer au règlement du problème de malnutrition notamment pour les catégories défavorisées de la population car, a-t-il ajouté, le poisson est un aliment préféré des burundais riche en protéines de qualité. Li Changlin a estimé que les Burundais vont, d’ores et déjà, pouvoir multiplier des étangs de la pisciculture à partir de ce projet pilote car, a martelé Li Changlin, tout au long du projet, les techniciens burundais ont été étroitement associés aux différentes  opérations afin de mieux s’approprier les bonnes pratiques de la pisciculture moderne. Il n’a pas non plus oublié de rendre grand hommage aux deux Ministères à savoir le Ministère de la Défense Nationale et des Anciens Combattants (MDNAC) ainsi qu’au Ministère de l’agriculture et de l’élevage pour leur concours bienveillant.

Quant au gouverneur de la province de Bubanza, le projet réalisé par CASO 2005 a été un signe éloquent que, à part ses missions quotidiennes de veiller sur l’intégrité et la souveraineté nationales, la FBNB se soucie également du développement économique national. Le numéro un de la Province de Bubanza a profité de cette occasion pour appeler la population environnante à veiller à la sécurité du projet car, selon lui, la population de Bubanza en sera la première bénéficiaire.

Le Colonel Jean-Luc Habarugira, qui avait représenté le C/FDNB a rendu hommage au projet accompli par CASO 2005. Il a, lui aussi, saisi de cette occasion pour réveiller la population de Bubanza à suivre le modèle donné par CASO 2005, en mettant sur pieds des projets  susceptibles de promouvoir la production économique nationale.

Selon le représentant légal  du CASO 2005 l’adjudant Jean d’Amour Kwizera, ce projet a été réalisé grâce à la bienveillance de la FDNB qui a autorisé avec bonne volonté la création dudit projet. Il n’a pas oublié de réitérer ses remerciements à l’endroit de l’ambassade chinoise au Burundi  pour le suivi et l’encadrement rigoureux qu’elle a témoignés au CASO 2005 dès le début du projet. Jean d’Amour Kwizera  a indiqué que CASO 2005 a souhaité entreprendre un projet dont le rendement sera profité, d’une part, par ses membres et d’autre part par la population burundaise toute entière. Selon la même source, CASO 2005, dans ses perspectives, compte étendre ce projet dans toutes les provinces du Burundi. Ainsi, il a demandé à la FDNB et à l’ambassade chinoise au Burundi de bien vouloir rester auprès de CASO 2005.

                                                                                  S/Lt BARARUNYERETSE, R.

 

Domaine: 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi