Article

Les instances de la personnalité et le comportement suicidaire chez l’Homme

Une formation  a été organisée le 13 août 2019 par le service psychosocial du 12ème contingent burundais de l’AMISOM  à l’endroit des militaires du site de commandement du contingent burundais  sur le thème «  les instances de la personnalité et le comportement suicidaire chez l’Homme ». Le but de cette formation est de rappeler aux  militaires  le comportement à adopter étant donné qu’ils sont sur le théâtre des  opérations en Somalie et surtout loin de leurs familles.

Après avoir suivi une formation sur la gestion du stress,  les militaires œuvrant sur le site de commandement du contingent burundais de l’AMISOM, ont par après suivi une formation sur les instances de la personnalité  et le comportement suicidaire chez l’Homme.  Le psychologue  major Egide Tuyizere  a d’abord définit la personnalité comme  ensemble des traits physiques, moraux  et attitudes qui caractérisent un individu. Il a ensuite mentionné les trois  instances  de la personnalité Selon sigmund  Freud  qui sont : le ça, le Surmoi et le Moi.

Le ça : c’est le pole pulsionnel, revendication pulsionnelle  c’est-à-dire ce que le corps réclame  chez l’individu tandis que le surmoi est l’agent critique, l’intériorisation des interdits, des exigences, des lois et des règles de la société.  Le Moi vient alors pour l’intérêt de la totalité de la personne,  le Moi (KAMIKAMUNTU)  a  un rôle de médiateur entre le ça et le surmoi. « Lorsque le moi ne parvient pas à réconcilier le ça et le surmoi,  il y a un déséquilibre, une charge chez l’Homme  et pour se décharger  de  cette menace, l’Homme prend la décision de se suicider », a expliqué le major Egide Tuyizere, chef du service Psycho-social du 12ème  contingent burundais de l’AMISOM.

Il existe alors quatre types de suicide.

Le suicide égoïste : lié un manque d’intégration sociale. Le suicidaire  regarde seulement  ses propres intérêts et pas la suite pour sa famille, il ne fait que regarder la situation immédiate. Il  y a ensuite le suicide Altruiste : ce type de suicide contrairement au premier type, le suicidaire se sacrifie pour les intérêts des autres.  Ce type de suicide est souvent fréquent  dans les sociétés militaires  comme le psychologue Egide Tuyizere  l’a expliqué, car dit-il  en donnant  l’exemple que si un ennemi  tire sur les militaires, l’un des militaires peut décider d’aller  capturer cet ennemi pour sauver la vie des autres.  Le troisième type de suicide est le suicide anomique lié à une situation de crise économique, de divorce, la personne se trouve dans une situation  intenable et décide de se suicider. Ce type de suicide est souvent fréquent chez l’homme. Enfin  vient le suicide fataliste,   la personne qui décide de se suicider a le sentiment que peu  importe ce qu’il fait, l’issue sera même car elle est prédéterminée. Les fatalistes partagent les sentiments  d’être impuissants à changer le monde et ont des croyances spécifiques  sur la vie, le destin  et l’avenir, a  conclu le psychologue Egide Tuyizere.

Les participants ont apprécié cette formation et  ont proposé que cette formation  puisse toucher  toutes les autres couches de la société.

 

Capt Ngezahayo Serge

 

PARTENAIRES

Notre équipe

 Ce site web a été conçu par l'équipe de la DIC (Direction d'information et de Communication) et celle de L' IT (Information Technology)...

Voir la liste

 

Nous contacter

MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS
Address: Avenue Pierre NGENDANDUMWE
Tel: +(257) 22 225566
Fax: +(257) 22 253215
Email: contact@mdnac.bi
Site Web: http://www.mdnac.bi